AGORA

Recherche-Action sur le sexisme dans l'espace public 

Toulouse (31) 

Janvier 2020- Juin 2022

 

En partenariat avec Lunaria, Universitur, Nexes et Break the Borders 

Projet européen soutenu par l'agence Erasmus+ (KA2) 

La ville n’est pas neutre, elle reflète l’organisation de la société et par conséquent ces inégalités de classe mais aussi de sexe. L’espace public est un lieu de production et de reproduction de discriminations et de violences sexistes sur lequel il est important d’agir pour une ville féministe et égalitaire. 

 

Le projet AGORA s’inscrit dans le cadre d’un partenariat stratégique européen avec quatre autres associations (Lunaria en Italie, Nexes en Espagne, Universitur en Roumanie, Break the Borders en Grèce). Ce projet propose de se pencher sur la question les inégalités d’utilisation et d’appropriation de l’espace public par les femmes et les hommes à travers une démarche de mutualisation d’outils de diagnostics et d’interventions à destination des travailleur.euse.s socia.ux.les, ainsi que d’échange d’expériences locales.

Le projet s'est déroulé en deux phases.

La première consistait à réaliser un diagnostic local dans chacun des pays participants à l’aide d’outils d’éducation populaire qui ont donné lieu à la création d’une boîte à outils commune. Notre intervention en France a ciblé l’ensemble de quartiers BaFaPaTaBor (Bagatelle, Faourette, Papus, Tabar, Bordelongue) avec des interventions à la fois dans l’espace public et au sein de structures associatives du quartier. Questionnaires, observations, cartographie participative, photolangage, porteur de paroles, arbre à problèmes sont autant d’outils variés que nous avons utilisé pour comprendre comment s’expriment et se perpétuent les inégalités femmes-hommes dans la ville et quelles en sont les raisons. Ce diagnostic a été couplé à un mémoire de recherche en sociologie.

La deuxième phase consistait à agir et lutter contre les stéréotypes et discrimination sexistes par des interventions ciblées et la création d’un manuel à destination des travailleur.euse.s socia.ux.les. Cette phase a débuté par deux semaines de formation en Italie avec l’ensemble des partenaires afin de se former collectivement à des outils d’éducation populaire (clown, théâtre-image, Labyrinthe Théâtre) et imaginer ensemble des ateliers participatifs que chaque structure pourra tester dans son pays.

Suite à cette formation intense, est arrivé le temps de tester et réadapter les outils en fonction des réalités locales, des besoins du terrain. 

Au programme, 15 ateliers animés dans des structures variées (MJC, cafés, bars, centres sociaux, universités et écoles) de différents quartiers de Toulouse (St Cyprien, La Faourette, Arnaud Bernard, la Reynerie, Saouzelong, Amidonniers/Ponts-Jumeaux, Sept Deniers, Saint-Simon, Le Mirail), et avec des publics divers pour enrichir notre recherche et commencer à imaginer les suites à donner au projet : quelles actions concrètes mener pour favoriser l'occupation et l'appropriation de l'espace public par les femme ? Quels besoins concrets en fonction des quartiers ? Quels publics ?

 

Ces questions ont pu être approfondies lors de la restitution de ce projet, qui a eu lieu dans les locaux de Partage Faourette le 4 juin 2022. 

Cette journée à été l'occasion de revenir sur cette folle aventure de presque 3 ans, de présenter la matière récoltée, les différents outils créés, et amorcer différents partenariats pour de futures actions de sensibilisation, concertation, etc. 

Pour cette restitution, nos partenaires européen.ne.s nous ont également rejoint à Toulouse pour faire le bilan de ces 3 années de collaboration. 

 

La suite bientôt ! 

 

Télécharger
Présentation Restitution Projet AGORA -
Document Adobe Acrobat 6.1 MB
Télécharger
Mémoire - La ville sexiste.pdf
Document Adobe Acrobat 12.6 MB