La Démocratie c'est toi !

 

Projet réalisé dans le cadre du festival Alternatiba Toulouse les 23 et 24 Septembre 2017. Projet en partenariat avec Solidarité Villes et Alternatiba, Toulouse (31).



En septembre 2017, nous avons souhaité participer à Alternatiba Toulouse, présentant des centaines d’initiatives qui proposent des alternatives en faveur de la transition écologique, politique, sociale et économique. Nous avons ainsi profité de cette occasion pour questionner sur la démocratie et particulièrement sur son rapport avec la ville et l’espace public.


Des animations ludiques et interactives ont ainsi été pensées pour permettre aux visiteurs de se questionner mais aussi de s’exprimer sur le thème de la démocratie, cette fois-ci à travers le médium de l’image et du collage.

En effet, deux animations ont été proposées en continu sur les deux jours du festival : 

La première, « Imagine ta ville » invitait les participants à aménager des espaces publics connus ou non de Toulouse en ajoutant des éléments prédéfinis (personnages, mobilier, végétation) sur les photos des espaces (places, rues, lac, etc.), ou en dessinant directement des éléments par dessus. Plusieurs thématiques étaient proposées : La ville avec 5°C de plus, La ville sans travail, La ville aux enfants ou encore La ville rêvée. Les participants ont pu laisser place à leur imagination et se positionner pour une fois en tant que concepteur. Toulouse est ainsi devenue le temps d’un week-end et à travers les yeux des participants une ville verte, ouverte et festive.


Un deuxième dispositif appelé pour l’occasion le Démocra-Mètre appelait les citoyens à réléchir aux situations quotidiennes qui peuvent être vécues au quotidien dans l’espace public : expriment-elles la démocratie ? Ou sont-elles au contraire perçues comme des éléments de restriction du pouvoir des citoyens et de leur liberté d’expression ? Parmi les images proposées (débat, jardins partagés, manifestations, caméras de surveillance, clôtures, etc.), chaque participant devait en sélectionner huit pour les placer ensuite dans un support en forme de thermomètre en les classant de la situation la moins démocratique à la plus démocratique. Une fois le thermomètre rempli et suspendu dans le stand, il pouvait être mis à débat.