L'association

Le Bruit de la Conversation est une association pluridisciplinaire mêlant l’architecture et l’urbanisme aux sciences sociales et économiques. L'association a été crée en 2016 et est organisé de manière collégiale et horizontale.

 

Le collectif est né d’un double constat : d’une part, les citoyens ont peu d’opportunités pour faire entendre leur voix dans les décisions publiques, de l’autre, nos espaces communs sont de plus en plus figés, uniformisés et laissent de moins en moins de place à l’imprévu, la convivialité et la solidarité.

 

Nous proposons ainsi à des communes, collectivités, bailleurs sociaux, et associations de penser l’aménagement des espaces communs en renforçant le pouvoir d’agir des habitants.

 

 

Nos actions

Nous proposons d'intervenir sur trois axes :

 

 

ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS CITOYENS

 

Nous proposons d'intervenir pour mobiliser les habitants ou usagers d’un territoire autour d’un projet. Ces activités peuvent prendre différentes formes : ateliers publics, évènements dans l’espace public, permanences architecturales, arpentages, etc. En fonction des projets nous proposons de : 

- Réaliser un diagnostic partagé à travers les actions participatives et recherches. 

- Co-concevoir un projet avec les habitants / usagers et réaliser des documents d’orientation. 

- Accompagner des initiatives citoyennes autour du vivre ensemble (portées par des habitants, des associations de locataires, collectifs d'habitants, conseils citoyens, etc.).

 

PROJETS URBAINS ET ARCHITECTURAUX

Nos compétences en architecture et urbanisme nous permettent de participer à l'élaboration de projets d'aménagement du territoire à plusieurs niveaux :

- Assistance à la maîtrise d'ouvrage et à la maîtrise d'ouvre

- Aide à la réalisation de documents de planification urbaine (SCOT, PLU, etc.)

- Auto-construction d'aménagements et de mobilier à travers des chantiers ouverts

 

 

SENSIBILISATION ET TRANSMISSION

A travers ces activités, nous souhaitons sensibiliser le public à l’architecture participative, aux modes de production de la ville ainsi qu’à l’action citoyenne.

- Mettre en place des activités pédagogiques et des formations autour de l’éducation populaire et de la construction

- Organiser des conférences, débats

- Publier des ouvrages issus de nos recherches et travaux réalisés

 

NOTRE DEMARCHE

CROISER LES REGARDS

L’association a été créée pour rassembler les énergies et les compétences autour d’un questionnement commun de notre cadre de vie (habitat, travail, culture, environnement, etc.). Nous croyons aussi en l’intérêt et la force de l’échange entre disciplines pour nourrir nos projets et multiplier nos approches. 

 

 

PROMOUVOIR LA COOPÉRATION

Nos projets architecturaux, urbains et paysagers s’appuient sur une démarche participative permettant aux usagers d’être acteurs de leur territoire, qu’il soit urbain ou rural. Ainsi, les acteurs locaux (habitants, associations, institutions, etc.) prennent part à toutes les étapes du projet, du diagnostic partagé à la réalisation de structures construites. Aussi, nous souhaitons sensibiliser les publics à la coopération en montrant que de nouvelles formes d’organisation plus démocratiques sont possibles et réalisables. 

 

DEMOCRATISER LES SAVOIRS

En s’inscrivant dans les valeurs de l’éducation populaire nous souhaitons sortir des cadres conventionnels pour permettre à tous de s’exprimer, d’échanger et de se questionner afin de construire ensemble une force collective, apte à agir pour le vivre ensemble et la cohésion sociale. Considérant que tout citoyen est porteur de savoirs et d’expériences, nous proposons des espaces de Conversation et de construction (chantiers ouverts) afin de valoriser les connaissances de chacun et le « faire ensemble». 

 

VALORISER L'EXISTANT

Nous nous basons sur l’existant afin de soulever les spécificités de chaque lieu, usages, besoins et envies. Nous préférons ainsi créer des projets cohérents et modestes qui font l’économie de moyens sans pour autant perdre en qualité. Aussi, par préoccupation environnementale, nous plaçons le réemploi de matériaux locaux comme point de départ du processus de conception. 

 

QUESTIONNER PAR L'EXPÉRIMENTATION

L’expérimentation permet de questionner l’impact de nos actions sur l’environnement, les usages et les comportements. A travers nos constructions éphémères, nous voulons activer et impulser des dynamiques locales. Nous n’envisageons pas nos constructions comme une finalité mais plutôt comme point de départ pour de nouveaux projets à long terme. Nous partons du principe que nos espaces ne doivent pas être figés mais doivent avoir la capacité d’évoluer pour pouvoir être appropriés par tous.