Notre philosophie


Nous vivons actuellement dans une société qui n’offre pas à tous les possibilités de devenir citoyen-acteur de l’environnement dans lequel nous vivons. En effet, aujourd’hui il est courant de voir des projets se mettre en place sur nos territoires sans aucune cohérence avec les besoins et les envies des habitants et utilisateurs. 

 

Notre démarche consiste donc, à travers notre collectif pluridisciplinaire, à impulser et accompagner des initiatives locales en impliquant les acteurs du territoire (habitants, usagers, associations, institutions, etc.) dans le but de renforcer la cohésion sociale et d’améliorer leur cadre de vie. 

AGIR COLLECTIVEMENT

L’association collégiale Le Bruit de la Conversation a pour objectif de rassembler des énergies et des compétences autour d’un questionnement commun de notre cadre de vie (habitat, travail, culture, environnement, etc.). Nous croyons aussi en l’intérêt et la force de l’échange entre disciplines (architecture, ingenierie, urbanisme, sociologie, arts, économie sociale…) pour nourrir nos projets et multiplier nos approches.

 

PROMOUVOIR LA COOPÉRATION

En s’inscrivant dans les valeurs de l’éducation populaire nous souhaitons sortir des cadres conventionnels pour permettre à tous de s’exprimer, d’échanger et de se questionner afin de construire ensemble une force collective, apte à agir pour la cohésion sociale.

Nos projets architecturaux, urbains et paysagers s’appuient donc sur une démarche participative permettant aux usagers d’être acteurs de leur territoire, qu’il soit urbain ou rural. Ainsi, les populations locales sont intégrées et amenées à coopérer à toutes les étapes du projet, du diagnostic partagé en allant jusqu’à la réalisation de structures construites.

 

VALORISER L'EXISTANT

Par préoccupation environnementale et par souci d’économie de moyens nous plaçons le réemploi de matériaux comme point de départ du processus de conception. En opposition au principe de table rase, nous nous basons sur l’existant par des relevés précis soulevant les spécificités de chaque lieu, les usages, les besoins et les envies. 

 

QUESTIONNER PAR L'EXPÉRIMENTATION

Nous accordons aussi une grande importance à l’expérimentation sur site qui, au-delà des résultats obtenus permet d’interroger l’impact des projets sur l’environnement, les usages et les comportements. Ces actions temporaires permettent d’activer et impulser des dynamiques locales pour offrir de nouvelles perspectives. Nous n’envisageons pas nos constructions comme une finalité mais plutôt comme point de départ pour de nouveaux projets à long terme.